Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Gare au dérapage du déficit en 2018 et 2019





Le 6 Septembre 2018, par

Voilà une nouvelle dont le gouvernement se passerait bien. Alors que les perspectives économiques s'assombrissent depuis deux trimestres, une note de l'Insee annonce que le déficit public de la France sera plus important que prévu dans les prochaines années.


La bascule sous le seuil des 3% de déficit public a fini par arriver l'an dernier, après une longue période passée au-dessus de la limite fixée par Bruxelles. Mais la France, à peine sortie de la procédure de déficit excessif, n'est pas sortie d'affaire loin de là. L'Insee a revu à la hausse le déficit pour 2016 (3,5% au lieu de 3,4%) et pour 2017 (2,7% au lieu de 2,6%). Plus grave, alors que le gouvernement planchait sur une hypothèse de 2,3% de déficit pour 2018 et 2,4% pour 2019, l'institut de statistiques se montre pessimiste : le déficit sera plus élevé, la barre des 3% pourrait même être de nouveau atteinte selon Le Monde.

L'État va devoir prendre en charge les 35 milliards d'euros de dette de SNCF Réseau, comme le gouvernement s'y est engagé pour sortir de l'ornière de la grève à la SNCF au printemps. Un coût auquel s'ajoute les besoins de financement de l'entité en charge de l'infrastructure routière, dont les recettes sont bien en peine de couvrir les investissements indispensables à la bonne tenue du réseau de la SNCF. Au ministère de l'Économie, on évoque un déficit qui devrait augmenter de 0,1 point pour 2018 et 2019 pour ces raisons. 

Tout repose en fait sur le vigueur de la croissance : si celle-ci n'est que de 1,5% en 2019, le seuil des 3% ne sera plus très loin. Il n'en reste pas moins que si dérapage il y a, il pourrait s'expliquer auprès de Bruxelles car ce sont des dépenses liées à des réformes structurelles. Néanmoins, ce ne serait pas un bon signe envoyé par la France à ses partenaires européens.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : déficit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook