Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Gel des loyers : après Berlin, Paris ?





Le 12 Septembre 2019, par François Lapierre

Geler purement et simplement les loyers à Paris, c'est la proposition de Ian Brossat, l'adjoint chargé du logement à Paris.


Ian Brossat, l'adjoint en charge du logement à la mairie de Paris, a lâché une bombe : il souhaite pouvoir geler les prix des loyers dans la capitale, comme il l'a déclaré sur Cnews. Ce faisant, Paris emboîterait le pas à Berlin, qui va mettre en place un tel dispositif au début de l'année prochaine. La capitale allemande est d'ailleurs la seule ville au monde à bloquer les loyers. La loi logement, votée en novembre dernier, permet aux maires de limiter la hausse des loyers sur une durée de cinq ans. Paris l'a rapidement adopté, dès le 1er juillet, comme cela avait été cas de 2015 à 2017 avant que la justice annule le dispositif à l'époque. Mais la loi ne permet pas d'aller au-delà de l'encadrement des loyers.

Ian Brossat estime que le secteur du logement privé à Paris est « devenu fou ». Il déplore qu'en France, le maire n'a pas le pouvoir de bloquer le loyers, « il a besoin de l’État pour le faire ». L'élu réclame donc de l'État de donner les moyens aux mairies de « remettre de la régulation ». Cette proposition tombe à un moment bien particulier de la vie politique : les élections municipales auront lieu dans six mois et il s'agit de forcer le débat autour du logement. Benjamin Griveaux, le candidat de la majorité, s'accorde à dire aussi que le marché est devenu « fou ».

Mais si Brossat veut geler les loyers, Griveaux propose de développer les logements intermédiaires, en reprochant à l'adjoint la perte de « 12 000 habitants par an depuis cinq ans. Essentiellement des classes moyennes ». La loi logement comprend un observatoire des loyers dont la mission est de suivre l'évolution des prix dans les villes ayant mis le dispositif en place. Julien Denormandie, le ministre du Logement, a réagi à la polémique en déplorant qu'il soit « de plus en plus impossible de se loger à Paris » pour un étudiant, une classe modeste ou une famille mono-parentale.



Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook