Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

General Electric plonge, plombé par des révélations troublantes





Le 17 Août 2019, par François Lapierre

General Electric (GE) aurait procédé à des malversations comptables massives, selon le lanceur d’alertes à l’origine du scandale Madoff.


Le géant américain de l’industrie se serait rendu coupable de malversations comptables à hauteur de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Les accusations ne proviennent pas de n’importe qui : c’est Harry Markopolos, un expert-comptable reconnu pour avoir mis au jour le scandale Madoff. Durant une interview au Wall Street Journal, le lanceur d’alertes a expliqué que GE ne comptabilisait pas ses activités pétrolières et gazières comme il le fallait. La somme totale de ces malversations atteindraient 38 milliards de dollars… Et ce n’est pas tout. Markopolos estime aussi que GE devrait constituer pour branche assurance une réserve de cash de 18,5 milliards de dollars. Ces informations explosives ont eu l’effet d’un électrochoc chez les actionnaires de General Electric : l’action du groupe a plongé de 11% le jour de l’interview. GE n’est bien sûr pas resté sans répondre. L’entreprise a dit toute sa confiance dans ses chiffres comptables. Lawrence Culp, Le patron de General Electric, a dénoncé dans le communiqué une « manipulation de marché ». Selon lui, Harry Markopolos n’a pas pris contact avec le groupe pour confirmer ou infirmer ses chiffres. Le lanceur d’alertes a convenu avoir agi en secret, par peur de voir ses documents détruits. Malgré tout, le mal est fait et chaque partie va devoir prouver sa bonne foi.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook