Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Gilets Jaunes : Les locations de vacances entre particuliers en net repli





Le 14 Décembre 2018, par Paul Malo

Depuis début décembre 2018 les locations de vacances entre particuliers sont en net recul. Une conséquence directe des blocages et des violences urbaines récentes.


Les stations des Alpes durement touchées

Après trois mois en croissance de près de 20%, Locasun, spécialiste des locations de vacances entre particuliers, a noté une chute de 13% des ventes depuis le durcissement du conflit des Gilets Jaunes et les dégradations à Paris du 1er décembre dernier, par rapport aux mêmes périodes en 2017.  Paris n’est pas l’unique région à connaître une baisse des réservations, les stations des Alpes sont aussi durement touchées.

Selon Philippe Maujean,  directeur général de Locasun, "cette situation est due à  un climat de confiance nettement en baisse. Au-delà de la question du pouvoir d’achat, certains ont l’impression que ce conflit va s’enliser dans les semaines à venir et craignent de ne pas pouvoir accéder à leur location de vacances ou de ne pas en profiter pleinement. Alors, ils préfèrent ne rien prévoir pour le moment."
 

Toutes les périodes de vacances concernées

Les congés de Noel et d’hiver (- 7%) ne sont pas les seuls impactés. Les vacances d’été connaissent aussi une forte baisse des réservations (- 42 %). Mais elle pourra certainement être compensée durant les premiers mois de 2019. "C’est potentiellement très pénalisant pour les stations de ski, souligne Philippe Maujean. Traditionnellement, au moment des pics d’enneigement des stations comme maintenant, nous connaissons une hausse des ventes de 20 % par rapport aux semaines précédentes, ce qui n’est pas du tout le cas aujourd’hui."

Les régions françaises les plus touchées sont les Alpes du Sud (- 25% cet hiver), le Languedoc-Roussillon (- 18% pour Pâques et l’été) et l’Aquitaine (- 65% surtout pour l’été). En Espagne,  la Costa Brava est la destination la plus à la baisse (- 65% surtout pour l’été). Pour Philippe Maujean, "la courbe commencera à s’inverser quand tous les paramètres seront réunis pour une levée progressive des blocages et une fin des manifestations violentes, qui impactent la confiance des ménages et tous les domaines de la consommation."
 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook