Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Google rachète Fitbit pour mieux concurrencer Apple





Le 4 Novembre 2019, par La rédaction

C'est une des plus importantes acquisitions dans le secteur des montres connectées et des bracelets de suivi de l'activité physique, et c'est peut-être aussi l'opération de la dernière chance pour concurrencer Apple.


L'ogre Apple


Google a confirmé l'acquisition de Fitbit, le pionnier américain des bracelets de suivi de l'activité physique, qui s'est lancé ces dernières années à l'assaut de l'Apple Watch avec ses propres montres connectées. La transaction, à hauteur de 2,1 milliards de dollars, va permettre au moteur de recherche d'ajouter une gamme complète de produits connectés à son catalogue d'appareils électroniques (Google est un des leaders du secteur domotique avec Nest). Quant à Fitbit, c'es une planche de salut pour une entreprise dans le rouge depuis plusieurs trimestres, dans un secteur où Apple domine de la tête et des épaules.

Fitbit bénéficie pourtant d'une très bonne réputation, l'entreprise a vendu plus de 100 millions d'appareils et compte près de 30 millions d'utilisateurs actifs. Mais le rouleau compresseur du créateur de l'iPhone et de l'Apple Watch est passé par là. Selon James Park, le cofondateur de Fitbit, « Google est le partenaire idéal pour mener à bien notre mission. Grâce aux ressources de Google et à sa plateforme mondiale, Fitbit va pouvoir accélérer l'innovation dans le domaine des objets connectés, faire de plus grandes économies d'échelle et rendre les outils de santé encore plus accessibles à tous ».

Google cherche l'arme anti-Apple Watch

Google n'est pas en reste pour contrer Apple. Le groupe propose ainsi aux constructeurs qui le souhaitent sa propre plateforme pour montres connectées, Wear OS (anciennement Android Wear). Mais le soutien est limité : Samsung, deuxième sur le marché des montres connectées devant Fitbit, s'appuie sur son propre système d'exploitation Tizen.

Google sait également que les utilisateurs de Fitbit l'attendent au tournant. L'image du moteur de recherche en matière de respect des données privées fait polémique, c'est pourquoi l'entreprise a bien pris soin d'annoncer que les clients des bracelets et montres de Fitbit auront toujours accès à leurs données et qu'ils pourront les effacer s'ils le souhaitent.



Tags : google

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook