Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Google rachète une start-up française pour 17 millions d'euros





Le 22 Octobre 2013, par

Le géant américain vient de s'offrir FlexyCore, une entreprise rennaise spécialisée dans les solutions logicielles pour améliorer les performances des smartphones fonctionnant sous Android.


Google rachète une start-up française pour 17 millions d'euros
Selon les informations communiquées ce mardi par l'Expansion, Google vient d'investir une somme considérable dans une petite start-up basée en France, à Rennes. Débutées il y a un an, les négociations auraient abouti sur un montant de 16,9 millions d'euros.

Née en 2008, FlexyCore était dirigée jusqu'alors par Gilbert Cabilic, un ancien chercheur de l'Inria, un organisme public de recherche spécialisé dans la technologie numérique, et ancien directeur du centre de recherche et développement rennais de Texas Instrument.

La société s'est surtout fait connaître dans le monde informatique grâce à sa solution logicielle "DroidBooster", qui permet notamment d'accélérer les performances des téléphones sous Android. Particulièrement destinée aux constructeurs qui souhaitent faciliter l'utilisation de leurs smartphones sans trop user la batterie, c'est vraisemblablement cette application qui a attiré Google.

Pour autant, FlexyCore n'est pas la première start-up à attirer Google. L'an dernier, le moteur de recherche avait acquis Sparrow, une start-up parisienne à l'origine d'une application de messagerie pour iPhone et Mac. A l'époque, on parlait d'une transaction, presque semblable à FlexyCore, de 15 millions d'euros.


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook