Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Google va embaucher 300 personnes supplémentaires en France





Le 11 Octobre 2017, par

Google a de gros besoins de main d'œuvre, tout particulièrement en France. Le moteur de recherche va renforcer ses effectifs hexagonaux de 300 personnes, notamment des ingénieurs, ce qui portera à 1 000 le nombre de personnes travaillant pour Google en France.


Le directeur général de Google France, Sébastien Missoffe, a levé le voile sur les projets du groupe américain dans l'Hexagone dans une interview aux Echos. D'ici l'année prochaine donc, les effectifs de la filiale tricolore de l'entreprise passeront à 1 000 personnes, contre 700 aujourd'hui. C'est 40% de plus d'une année sur l'autre, ce qui va impliquer un agrandissement des locaux. La superficie des bureaux de l'entreprise en France va ainsi doubler, en passant de 10 000 à 20 000 mètres carrés.

Des annonces qui satisferont sans aucun doute le gouvernement en termes d'emploi, ce d'autant que Google recherche des profils très qualifiés. Mais l'entreprise est aussi attendue sur le terrain fiscal. Le débat fait rage en Europe sur la nécessité de mieux taxer les géants d'internet qui opèrent sur le territoire européen. Sur ce dossier, Sébastien Missoffe explique qu'aujourd'hui, « Google paye des impôts, nous sommes soumis à un taux moyen global de 20%. Le débat n'est pas "Est-ce que nous payons ?" mais "Où payons-nous ?" ».

De nouvelles règles sont en cours d'élaboration pour améliorer l'efficacité de l'imposition de ces groupes regroupés dans l'acronyme GAFA. Une partie de l'Union européenne, emmenée par la France, veut les taxer sur la base du chiffre d'affaires réalisé dans chaque pays ; actuellement, ces entreprises logent les bénéfices engrangés dans des États où la fiscalité est plus faible qu'ailleurs.  


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : google

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert









Rss
Twitter
Facebook