Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Grand Paris Express : gare au dérapage, alerte la Cour des comptes





Le 16 Janvier 2018, par

La Cour des comptes jette un pavé dans la mare du Grand Paris Express. Le futur réseau de lignes de métro automatiques pourrait connaitre un dérapage « considérable » de ses coûts prévisionnels.


En 2013, le gouvernement de l'époque avait fixé un objectif des dépenses de 22,5 milliards d'euros. Dans ce nouveau rapport accablant, la Cour des comptes estime ces dépenses à 38,5 milliards… Ce projet de métro automatique reliant entre eux les départements de la petite couronne représente même un risque pour les comptes publics. Les sages estiment en effet que le Grand Paris Express « pèsera sur la trajectoire de dépenses, de déficit et de dette publics de la loi de programmation des finances publiques 2018-2022 ». 

Ce n'est pas tout. La construction, au moins partielle, de ces lignes de métro en prévision des Jeux olympiques de 2024 suscite les interrogations de la Cour, sur la soutenabilité du modèle économique et les recettes attendues qui pourraient être moins importantes que prévu. Tout cela pousse la Cour à s'inquiéter du caractère amortissable de la dette du projet sur le long terme. Alors que faire ? Les sages demande que soit mise en place une nouvelle gouvernance de la Société du Grand Paris, l'organisation en charge de la réalisation du Grand Paris Express.

Cette société a les yeux rivés sur la « dimension politique » du projet, et pas suffisamment sur « la maîtrise des enjeux, en particulier les objectifs de coûts ». La Cour martèle que le coût du métro de la petite couronne parisienne doit être « stabilisé » et que cela doit « s'imposer » à l'organisation. Par ailleurs, l'institution appelle à revoir le calendrier pour éviter que l'instabilité de la maîtrise des risques ne s'installe. Un lourd chantier en vue pour le gouvernement…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook