Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Grande-Bretagne : Airbus visé par une enquête pour corruption





Le 7 Août 2016, par

C’est un coup dur pour Airbus, qui fait face à face à de sérieuses accusations de corruption en Grande-Bretagne. L’avionneur européen est dans la ligne de mire du Serious Fraud Office (SFO).


Le SFO a pour mission de traquer la corruption, notamment dans les grandes entreprises. Cet organisme nourrit des soupçons de fraude, de pots-de-vin et de corruption dans l’activité de l’aviation civile d’Airbus. C’est l’entreprise elle-même qui a annoncé la nouvelle au travers d’un communiqué de presse.

Ces soupçons de corruption portent sur l’utilisation d’intermédiaires, et plus précisément sur des « irrégularités concernant des consultants tiers ». Le SFO a ouvert cette enquête sans qu’on en connaisse les détails évidemment. Airbus compte participer et coopérer avec l’organisme de lutte contre la corruption.

L’affaire a éclaté en avril suite à la transmission du dossier par l’agence de crédit à l’exportation britannique au SFO. On ignore encore les tenants et les aboutissants de ce dossier, mais il pourrait représenter une épine dans le pied du géant européen de l’aviation.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook