Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Greenwashing : un quart des entreprises contrôlées mentent





Le 26 Mai 2023, par Paul Malo

Selon une enquête de la DGCCRF, sur 1100 entreprises contrôlées en deux ans, un quart étaient "en anomalie".


Des allégations vertes mensongères

Crédit : Pixabay
Crédit : Pixabay
Les services du ministère de l'Économie font la chasse au greenwashing, à l’écoblanchiment en bon français. La pratique, très répandue, consiste pour une entreprise à "se donner une image responsable à l'égard de l'environnement". Au total, 1100 établissements ont été contrôlés entre 2021 et 2022. Un sur quatre était en anomalie.

"Les professionnels communiquent de plus en plus sur les propriétés de durabilité, de responsabilité et de respect de l’environnement des produits ou services qu’ils commercialisent, explique la DGCCRF, dans un communiqué. Toutefois, il convient de s’assurer que ces allégations ne trompent pas le consommateur, reposent sur la réalité du mode de fabrication et s’inscrivent dans une démarche de transition écologique."
 

Greenwashing : Des allégations dites "globalisantes"

Selon la DGCCRF, "une très grande proportion des allégations rencontrées était "globalisantes", c’est-à-dire ne renvoyait pas à un impact environnemental particulier mais suggérait plutôt un bénéfice global pour l’environnement : par exemple "respectueux de l’environnement", "écologique" ou "éco- responsable". Par exemple, de la vaisselle en bois importée depuis l’Asie était présentée comme "éco-responsable", et susceptible d’induire le consommateur en erreur.

Entre allégations environnementales fausses ou non justifiées, les mensonges côtoient également les demi vérités, pour mieux séduire les consommateurs. Quelles ont été les conséquences de ces contrôles de la DGCCRF ? La très large majorité des professionnels ont remis leurs produits en conformité en modifiant ou en supprimant les allégations trompeuses. Quant aux allégations ne pouvant être justifiées, elles ont très souvent été retirées.
 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook