Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Grève à la RATP : trafic « très perturbé » jeudi 10 novembre 2022





Le 8 Novembre 2022, par Paolo Garoscio

Les transports en commun, à Paris, vont connaître des perturbations importantes le 10 novembre 2022. En cause, une grève des conducteurs lancée afin de faire pression sur la régie concernant les salaires, et que la RATP prévoit être largement suivie. Pour les salariés, c’est l’occasion d’envoyer un message fort à leur futur PDG, l’ancien Premier ministre Jean Castex.


Objectif zéro métro, zéro RER pour la grève à la RATP

Lancée par les conducteurs, la journée de grève à la RATP a un mot d’ordre : « zéro métro, zéro RER ». De quoi donner le ton, et de quoi expliquer la mise en garde relativement rare de la régie qui conseille tout simplement de rester chez soi dès que possible, de reporter les déplacements et de préférer le télétravail. Car les prévisions sont noires.

Lundi 7 novembre 2022, la RATP annonce un trafic « très fortement perturbé » pour les métros et les RER, et un trafic « perturbé » pour les bus et les tramways. Le détail des prévisions et la quantité de trains en circulation ne seront néanmoins connues que mercredi 9 novembre 2022. Mais les Franciliens ont d’ores-et-déjà tout intérêt à se préparer au pire.

RATP : un message au nouveau PDG Jean Castex

Si la grève s’annonce suivie, c’est pour plusieurs raisons. Pour commencer, impossible d’oublier que le week-end du 12 novembre 2022 est un week-end long, avec le vendredi 11 novembre 2022 qui est férié. Mais c’est plus sur le plan politique que la raison de la mobilisation est à chercher.

La grève a pour objectif de convaincre la direction à augmenter les embauches mais aussi la grille de salaires, sur fond d’inflation à plus de 6% en France. Or, la mobilisation coïncide avec la nomination de Jean Castex, ancien Premier ministre, à la tête de la régie des transports parisiens. Ce dernier est donc prévenu : son arrivée à la RATP se fait dans un contexte social compliqué, alors qu’il aura la charge de préparer les transports parisiens aux JO 2024.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook