Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Grèves dans les transports : Valérie Pécresse demande le remboursement des billets





Le 6 Novembre 2019, par La rédaction

Cette fin d'année est difficile pour les usagers des trains de banlieue en région parisienne. À la grève surprise à la SNCF des 18, 19 et 20 octobre, va succéder le mouvement social du 5 décembre. Valérie Pécresse, la présidente de la région, demande des comptes à la SNCF.


Mouvements en cascade

Après la grève inattendue du 18 au 20 septembre à la SNCF (les cheminots ayant fait jouer leur droit de retrait), Guillaume Pepy avait promis d'indemniser les voyageurs, mais uniquement ceux ayant un billet de TGV ou d'Intercités. Celui qui était à l'époque le président de la SNCF a cependant oublié une autre catégorie d'usagers : ceux des Transiliens. Ils sont 3,5 millions chaque jour et eux aussi, ont subi ce mouvement social surprise. Pour Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et de l'organisme Île-de-France Mobilités, il faut que la SNCF fasse un geste pour eux aussi.

« Nous sommes insatisfaits que la SNCF envisage d’indemniser tout le monde sauf les clients du Transilien », explique-t-elle au Figaro. Et elle prend date pour le 5 décembre, alors qu'une nouvelle grève se profile à la SNCF et à la RATP. Si le service minimum n'est pas assuré, alors la région exigera le remboursement des voyageurs du Transilien, assure Valérie Pécresse. 

Une indemnisation à la SNCF et à la RATP

À la SNCF, on explique qu'une indemnisation sera bien mise en place, « comme nous l'avons fait lors des grèves de 2016 et 2018 ». Un remboursement qui aura lieu « dans le cadre d’une grève reconductible au-delà du 5 décembre, si le service minimum n’est pas rendu ». Pour ce qui concerne la RATP, aucune décision n'a encore été prise.

L'opérateur des bus, métros et tramways parisiens explique qu'une indemnisation des voyageurs sera envisagée en fonction des services que l'entreprise sera en capacité d'assurer. La RATP saura 48 heures avant le mouvement si celui-ci sera très suivi ou pas, et pourra s'adapter le cas échéant. 



Tags : transports

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook