Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Grogne chez les livreurs de Deliveroo





Le 10 Août 2017, par Olivier Sancerre

Les livreurs de Deliveroo sont en colère depuis que la start-up de livraison de repas à domicile a modifié la grille de rémunération pour les coursiers les plus anciens. Des manifestations auront lieu un peu partout en France ce vendredi 11 août.


Le 27 juillet, Deliveroo a décidé d'égaliser les conditions tarifaires appliquées à ses livreurs. Jusqu'à présent, les coursiers les plus anciens touchaient 7,50 euros de l'heure, assorti d'une part variable allant de 2 à 4 euros par course. Ce n'est désormais plus le cas : la rémunération s'entend maintenant à la course. Le prix est fixé à 5,75 euros à Paris, 5 euros en province. La start-up explique que ce changement ne concerne que 10% de ses livreurs, soit 600 coursiers sur les 7 500 qui travaillent pour l'entreprise.

Ces nouveaux prix sont tout simplement « inacceptables » pour le Clap, le collectif des livreurs autonomes, qui avec la CGT et SUD, a lancé un appel à manifestation pour ce vendredi à Paris ; des rassemblements sont également prévus à Bordeaux et à Lyon. Les organisateurs attendent des centaines de manifestants, alors qu'un mouvement semblable avait déjà été organisé en mars, avec succès. Mais cette grogne n'a rien changé à la volonté de Deliveroo de modifier ses prix.

L'entreprise explique qu'un livreur accomplit en moyenne 3,2 courses par heure, un chiffre que dément le Clap : le collectif parle plutôt d'une moyenne d'une course par heure en fonction des heures de pointe et des quartiers traversés. Les organisateurs réclament une hausse substantielle du prix d'une course : 7,50 euros, pas moins.



Tags : deliveroo

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook