Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Guerre commerciale : signe de détente entre les États-Unis et la Chine





Le 12 Septembre 2019, par Olivier Sancerre

L'heure est à l'apaisement entre les États-Unis et la Chine, qui mènent depuis plusieurs mois une guerre commerciale à grands coups de tarifs douaniers.


La Maison Blanche a fait un geste : les droits de douane sur 250 milliards de dollars de biens produits en Chine et importés aux États-Unis ne seront remontés que le 15 octobre. Selon le calendrier de l'administration Trump, cette hausse (de 25% à 30%) aurait dû intervenir dès le 1er octobre. Mais le président américain a reconsidéré l'augmentation, en expliquant qu'il ne voulait pas gâcher la célébration du 70e anniversaire de la République populaire de Chine. C'est à la demande du vice-premier ministre chinois, Liu He, que Donald Trump a repoussé de deux semaines la mise en place de ces nouvelles taxes douanières. Liu He est par ailleurs attendu prochainement à Washington pour mener de nouvelles négociations autour d'un accord commercial.

C'est donc en signe de « bonne volonté » que Donald Trump a reporter cette nouvelle hausse. Ce signal de détente est intervenu après l'annulation, par la Chine, de droits de douane sur 16 catégories de produits importés des États-Unis : pesticides, nourriture pour animaux, pharmacie… Des exemptions qui courent jusqu'au 16 septembre 2020. Par contre, le pays continue d'exercer une forte pression tarifaire sur les produits agricoles (soja, viande de porc), dont les fournisseurs américains sont aussi des électeurs du président américain.

Ce dernier n'a rien dit sur la mise en place, mi-décembre, de la taxation douanière sur la quasi-intégralité des importations chinoises (540 milliards de dollars). Donald Trump se garde encore quelques cartouches pour faire pression sur la Chine, bien que l'économie américaine commence à souffrir des tensions commerciales entre les deux pays. Un quart des entreprises américaines exerçant une activité en Chine redoutent une baisse de leurs revenus cette année.



Tags : Donald Trump

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook