Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

HSBC France : l'activité de banque de détail courtisée par de nombreux prétendants





Le 20 Janvier 2020, par La rédaction

La filiale française de HSBC attise les convoitises. Plusieurs groupes ont montré des signes d'intérêt pour la reprise de l'activité hexagonale de banque de détail du géant britannique.


La Banque Postale parmi les prétendants

Si le processus de vente de l'activité française de banque de détail de HSBC n'a pas été confirmé, il aurait bel et bien été lancé. Et plusieurs groupes financiers et fonds d'investissement sont intéressés par la filiale hexagonale du géant britannique. C'est le cas de La Banque Postale, qui cherche à grandir rapidement. Et quel meilleur moyen que de s'emparer du réseau parfaitement fonctionnel de l'ex-Crédit commercial de France, acquis par HSBC en 2005. La banque du groupe La Poste aurait ainsi donné mandat à Barclays, autre établissement britannique, pour examiner le dossier. Et le cas échéant, faire une offre… 

En France, HSBC compte 270 agences réparties un peu partout sur le territoire. Les repreneurs devront préciser comment ils comptent financer un tel réseau, et si des fermetures sont prévues. D'autres banques sont sur les rangs, selon les informations de Bloomberg : le Crédit mutuel Alliance fédérale, le Crédit agricole, BNP Paribas seraient intéressés par HSBC France, ainsi qu'Apollo et Cerberus, deux fonds d'investissement. D'autres prétendants pourraient s'ajouter à cette liste. Autre repreneur potentiel, et là encore avec de sérieux atouts en poche pour emporter le morceau, le fonds d'investissement AnaCap selon Le Figaro.

Milleis Banque bien positionnée pour reprendre HSBC France

AnaCap n'est pas un inconnu dans le secteur bancaire français. Le fonds britannique a en effet acheté la filiale française de Barclays en 2017. Rebaptisé Milleis Banque, ce nouvel établissement vise d'abord et avant tout les jeunes entrepreneurs et les jeunes cadres. AnaCap a lancé un plan de réduction des coûts pour atteindre la rentabilité dès l'année prochaine. C'est la raison pour laquelle le réseau d'agences de la banque a été divisé par deux depuis 2017, passant de 72 en 2017, à 34 d'ici la fin de cette année. 

Milleis Banque serait « très intéressé par le rachat de la banque de détail de HSBC en France ». Un rapprochement qui aurait du sens étant donné la clientèle haut de gamme de HSBC. Avec la complémentarité des deux réseaux, Milleis Banque pourrait renforcer ses positions sur un segment très prisé de l'industrie bancaire. Mais au vu du nombre de repreneurs potentiels, les enchères risquent d'être élevées.



Tags : HSBC

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook