Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

HSBC supprime 4 000 emplois





Le 5 Août 2019, par La rédaction

Malgré des résultats en forte progression, HSBC a annoncé la suppression de 4 000 emplois dans le monde. La banque britannique prépare ses arrières dans un contexte économique et politique incertain.


Le géant bancaire britannique a dévoilé des résultats en forte progression : le bénéfice net engrangé au premier semestre s'établit ainsi à 8,5 milliards de dollars, en croissance de 18,6% par rapport à la même période de l'année précédente. Et pourtant, HSBC met en place un programme de restructuration visant à réduire ses effectifs de 2%, soit l'équivalent de 4 000 postes partout dans le monde. Première victime : John Flint, l'ex-patron de l'établissement bancaire, qui a annoncé son départ : HSBC a besoin de « sang neuf ». 

Cette restructuration peut étonner alors que les résultats sont au rendez-vous, mais la banque met en avant plusieurs défis qui nécessitent de réduire la voilure. Les perspectives ont « changé », assure l'entreprise, d'abord dans son pré carré britannique. Le Brexit devrait finalement couper les ponts entre Londres et Bruxelles le 31 octobre, qu'il y ait un accord ou pas, a martelé Boris Johnson le nouveau Premier ministre. Les incertitudes qui pèsent sur la sortie du Royaume-Uni incitent HSBC à la prudence.

L'autre difficulté que va rencontrer l'établissement est la guerre commerciale qui fait rage entre les États-Unis et la Chine. HSBC est très implanté en Asie, et les tensions entre les deux plus importantes économies de la planète sont susceptibles de dégrader les performances de la banque. Ce d'autant que Donald Trump a remis de la pression en annonçant de nouveaux tarifs douaniers à partir du 1er septembre.



Tags : HSBC

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook