Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

HSBC va supprimer 35 000 emplois





Le 18 Février 2020, par François Lapierre

Coupe claire en vue chez HSBC. Le géant bancaire britannique a l’intention de se séparer de 15% de ses effectifs dans le monde, ce qui représente 35 000 emplois.


Chute du bénéfice en 2019

HSBC a annoncé ce mardi une chute de 53% de son bénéfice pour l’exercice 2019. Il s’établit à 5,97 milliards de dollars, ce qui a provoqué une vive réaction de Noel Quinn, le directeur général par intérim de l’établissement financier : « Les résultats de certains pans de nos activités ne sont pas acceptables ». Si la banque résiste assez bien en Asie malgré un contexte difficile (les tensions entre la Chine et les États-Unis), les activités européenne et américaine du groupe sont en difficulté. L’entreprise a dû déprécier 7,3 milliards de dollars d’actifs liés aux opérations en Europe et aux activités de marché mondiaux.

C’est la raison pour laquelle un nouveau plan de restructuration est en préparation, alors que l’entreprise avait déjà réduit ses effectifs de 2% l’an dernier. Noel Quinn a ainsi indiqué son intention de passer des effectifs actuels de 235 000 personnes, à environ 200 000 personnes sur les trois prochaines années. Une coupe claire qui représente 15% des effectifs de HSBC. 

L’Europe et les États-Unis en première ligne

Le dirigeant n’a pas précisé où ces suppressions d’emploi auront lieu, cependant il est à craindre que les filiales en Europe et aux États-Unis soient les principales concernées. En France par exemple, le groupe chercherait à se séparer de son activité de banque de détail qui compte plus de 8 500 salariés. En Europe, le projet est de réduire les activités de ventes et de marché ainsi que celles de recherche.

En ce qui concerne les États-Unis, le réseau va se contracter de 30% et les dépenses opérationnelles de 10% à 15%. Noel Quinn projette de simplifier la structure organisationnelle du groupe, jugée trop complexe, ainsi que de réduire les coûts dans les activités dont les performances sont décevantes. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook