Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hard-discount : les premiers prix y sont plus chers qu’ailleurs





Le 23 Février 2019, par Olivier Sancerre

Spontanément, le consommateur au budget restreint irait plutôt faire ses courses dans un hard-discount. Le dernier observatoire de l’association Familles Rurales donne à réfléchir sur le sujet.


L’Observatoire des prix 2018 de l’association Familles Rurales démonte certaines idées reçues, qui feront sans doute le bonheur des enseignes traditionnelles de la grande distribution. Et qui donneront matière à réflexion aux ménages qui entendent économiser sur leurs prochaines courses ! L’étude, relayée par Le Parisien, porte sur les tarifs pratiqués par 82 magasins répartis dans 35 départements entre janvier et novembre 2018.

 

Le panier de produits « premiers prix » revient à 116 euros dans les hard-discounters… contre 98,10 euros dans les hypermarchés et 100 euros dans les supermarchés. Le hard-discount perd donc la bataille des prix les plus bas, mais aussi ceux de la hausse des tarifs : d’une année sur l’autre, les prix ont effet augmenté de 6,2% dans les hypermarchés, de 7,8% dans les supermarchés, et de 13,4% dans les enseignes de hard-discount. Comment expliquer cette situation à front renversé ?

 

Depuis quelques années, les Lidl, Netto et Aldi sont engagés dans une montée en gamme, alors que la grande distribution classique n’a eu de cesse que de se bagarrer sur les prix. Le résultat, c’est ce rééquilibrage en leur faveur. Néanmoins, le hard-discount reste la destination préférée de bon nombre de consommateurs : les tentations y sont moins fortes, alors que dans les magasins traditionnels ils sont poussés à l’achat.

 



Tags : Distribution

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook