Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hausse attendue des frais bancaires





Le 4 Janvier 2022, par François Lapierre

Les clients des banques doivent faire preuve de vigilance et surveiller les hausses des tarifs qui entreront en vigueur le 1er février, conseille l'association CLCV.


Les services bancaires vont coûter plus cher

Les tarifs bancaires vont augmenter à compter du 1er février, annonce l'association Consommation Logement Cadre de vie (CLCV). En fonction de son profil, la hausse sera plus ou moins importante. L'étude a porté sur 127 banques pour trois profils de consommateurs : « petit », « moyen » et « gros » consommateur services bancaires. Pour ce dernier, l'augmentation sera pratiquement indolore puisqu'elle se limitera à +0,27%, soit tout de même 209,94 euros.

C'est pour le « petit » consommateur que l'augmentation est plus sensible. Elle s'établit selon CLCV à 2,58%, soit un panier de services facturé 68,14 euros. Les frais passent à 149,32 euros, soit une augmentation de 2,7%, pour un compte utilisé par deux titulaires avec un nombre de services plus élevé.

Des retraits de plus en plus coûteux

En moyenne, la hausse des frais bancaires en métropole va s'établir à 2,5% cette année. L'association pointe du doigt l'augmentation des cartes à débit immédiat de 1,3% et les frais de tenue de compte (+2,4%). Les retraits aux distributeurs sont de plus en plus coûteux, sachant que les banques réduisent le nombre de retraits gratuits en dehors de leurs réseaux.

Mais les choses sont moins homogènes que ce qui est présenté dans sa globalité. CLCV explique ainsi qu'il existe de « véritables écarts de facturation pour un même panier ». De fait, il revient au consommateur d'examiner de près les tarifs bancaires à partir du 1er février et, le cas échéant, de faire jouer la concurrence. L'association s'interroge également sur le bien fondé des forfaits de services, quand des services à la carte sont parfois plus avantageux.



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook