Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hausse des tarifs en vue pour les consultations médicales





Le 24 Avril 2023, par François Lapierre

Les tarifs des consultations médicales augmenteront de 1,50 euro avant la fin de l'année, tandis que l'aide financière au recrutement d'assistants médicaux sera élargie et assouplie.


Augmentation des tarifs des consultations médicales

Les consultations médicales chez les généralistes et les spécialistes verront leurs tarifs augmenter de 1,50 euro avant la fin de l'année, passant respectivement à 26,50 euros et 31,50 euros minimum selon l'AFP. Cette augmentation, proposée par la Sécu, doit encore être approuvée par le ministre de la Santé, François Braun, et entrera en vigueur au plus tôt fin octobre. La revalorisation représente un coût de 600 millions d'euros en année pleine.

Pour dégager du temps médical, l'aide financière au recrutement d'assistants médicaux sera élargie et assouplie. L'objectif est d'atteindre 10 000 postes fin 2024, contre un peu plus de 4 300 à ce jour. Cette décision s'appliquera sans délai, tout comme la création d'une nouvelle consultation à 60 euros pour l'acceptation d'un malade chronique sans médecin traitant. Emmanuel Macron a promis que les 700 000 personnes dans cette situation se verraient proposer un médecin traitant avant la fin de l'année.

Soutien au recrutement d'assistants médicaux

Par ailleurs, Annick Morel, ancienne inspectrice des affaires sociales et « arbitre » du dossier, a choisi de pérenniser les incitations destinées aux médecins libéraux qui participent à la régulation téléphonique des Samu (100 euros de l'heure) et à recevoir des patients sous 48 heures (majoration de 15 euros). Ces mesures font partie des points clés de la « mission flash » mise en œuvre par François Braun dès son arrivée à l'été 2022.

Ces annonces visent à améliorer l'accès aux soins pour les patients et à soutenir les médecins dans leur pratique quotidienne. En revanche, aucune revalorisation subordonnée à un engagement territorial n'a été retenue, malgré les propositions des syndicats pour un deuxième niveau de prix réservé aux praticiens acceptant certaines contreparties (prendre plus de patients, faire des gardes de nuit, exercer dans un désert médical ou travailler le samedi matin).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook