Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hausse importante du trafic aérien l'an dernier





Le 29 Janvier 2018, par

Le trafic aérien a bondi l'an dernier, et si les perspectives sont moins favorables en 2018, elles n'en demeurent pas moins solides. C'est un tableau très positif qu'a dressé la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) la semaine dernière.


L'an dernier, la croissance du trafic aérien en France s'est établie à 6,1%. 164 millions de passagers ont traversé la France en 2017, qu'ils se soient arrêtés faire une halte ou simplement en transit. Une année « exceptionnelle », souligne la DGAC, qui a permis à plusieurs aéroports français de battre des records de fréquentation : plus de 100 millions pour les aéroports de Paris, 10 millions à Lyon ou encore 9 millions à Toulouse et Marseille. Les perspectives sont bien orientées pour 2018, mais la DGAC prévient que la croissance ne sera pas du même niveau que l'an dernier.

La Direction de l'aviation civile prévoit ainsi une croissance du trafic aérien de 3,7%, ce qui reste tout à fait dynamique. Cette progression est surtout le fait des transporteurs étrangers, souligne l'organisation. La part des compagnies hexagonales a baissé de 0,8 point entre 2016 et 2017, à 42,1%. Pour remonter la pente, les transporteurs français demandent aux autorités de mettre en place un environnement plus favorable à leur activité. Retrait ou élargissement de la taxe « Chirac » de solidarité, baisse des redevances aéroportuaires… Les entreprises françaises veulent un geste pour rester compétitives.

Le gouvernement a bien entendu ces demandes. Des Assises du transport aérien vont se tenir à partir du mois de mars pour remettre à plat le fonctionnement de cette activité. L'État aura cependant du mal à empêcher certains pays de financer leurs compagnies aériennes, comme c'est le cas pour les transporteurs du Golfe. Il y a néanmoins un levier sur lequel l'exécutif peut jouer, c'est celui de taxation du transport aérien.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook