Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hausse prévue des retraits de points du permis en 2022 et 2023





Le 15 Octobre 2021, par François Lapierre

Les automobilistes déjà fortement impactés par la hausse des prix à la pompe seront ciblés par les pouvoirs publics en 2022 et 2023 : le gouvernement prévoit en effet de multiplier les retraits de points du permis !


Rattrapage dû à la crise sanitaire

Pour les automobilistes, c'est une mauvaise nouvelle présente dans un document attaché au projet de loi de finances pour 2022 déniché par la publication Capital. Avec la reprise du trafic, le nombre de constatations d'infractions devrait augmenter l'année prochaine et en 2023, ce qui va engendrer une hausse des lettres de retrait de points, explique ce document. Il est même précisé le nombre de lettres que les pouvoirs publics prévoient d'envoyer aux automobilistes en délicatesse avec les règles : 8,7 millions en 2022, 13 millions en 2023.

Par conséquent, le nombre de points retirés sur les permis des conducteurs devrait exploser dans les deux prochaines années. À l'origine, le gouvernement avait prévu l'envoi de 13 millions de lettres en 2021, mais la poursuite des mesures de restriction sanitaire en début d'année, ainsi que le déploiement massif du télétravail, ont réduit la circulation routière. L'an dernier, le nombre de courriers envoyés pour notifier d'un retrait de points a reculé de 13% par rapport à 2019.

Plus de retraits que de restitutions de points

Il faut donc s'attendre, dans les prochaines années, à des retraits de points plus élevés que de restitutions. En 2023, les courriers de restitution devraient être moins nombreux que ceux prévenant d'un retrait (11,5 millions, contre 15 millions). En 2019, ce sont 9,3 millions de lettres de restitution qui avaient été envoyées, contre 8,6 millions de lettres de retrait. Un ratio renforcé en 2020 : 9,2 millions de lettres de restitution de points, contre 7,5 millions de lettres de retrait.

L'envolée prévue des lettres de retrait a provoqué la colère de la Ligue de défense des conducteurs, qui déplore une augmentation de 51% de ces courriers d'une année sur l'autre. « Nos gouvernants parient sur un juteux retour sur investissement, car qui dit lettre de retrait de points dit contravention », ajoute l'organisation dans un communiqué.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook