Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hausse surprise des taxes sur l'essence SP95-E10





Le 13 Octobre 2020, par Olivier Sancerre

Le gouvernement a glissé une mauvaise surprise pour les automobilistes dans le projet de loi de finances 2021 : une hausse des taxes sur le SP95-E10, l'essence la plus vendue en France.


Mauvaise surprise pour les automobilistes

Les automobilistes auraient pu respirer après avoir entendu les propos de Patrick Pouyanné, le président de Total, au micro de RTL : d'après lui, les prix de l'essence n'augmenteront pas dans l'année qui vient en raison des stocks pétroliers accumulés durant le confinement. La demande a été faible et les prix du brut se sont effondrés. Mais c'était sans compter le projet de loi de finances 2021 qui contient une hausse de la taxe sur le SP95-E10. En fait, il s'agit de supprimer le tarif réduit offert sur l'E10, qui contient jusqu'à 10% de bioéthanol, en alignant la TICPE (taxe intérieure de consommation des produits énergétiques) au même niveau que le SP95 et le SP98.

Autrement dit, la hausse de la taxe s'établirait à 0,5 centime en 2021 et 0,5 centime en 2022. Soit 1 centime en tout sur les deux prochaines années. Cela parait peu sur le papier, mais pour un plein l'année prochaine, cela revient à le payer 30 centimes d'euro en plus, puis de nouveau 30 centimes supplémentaires l'année suivante. Au niveau des recettes fiscales, cela pèse lourd également : 30 millions d'euros en 2021, puis 60 millions d'euros en 2022. Dans un contexte où les finances publiques sont très sollicitées pour soutenir l'économie durant la crise, tout est bon à prendre.

Les producteurs d'éthanol montent au front

Cette hausse de la TICPE ne fait pas les affaires des automobilistes bien sûr, mais c'est aussi un accroc sérieux pour les producteurs de bioéthanol : « Cette hausse est contraire aux engagements du gouvernement de ne plus augmenter les taxes sur les carburants jusqu’en 2022 après le mouvement des gilets jaunes et de ne pas augmenter les impôts, avec la crise du Covid-19 », explique la Collective du bioéthanol, qui rappelle les promesses de l'exécutif aux « gilets jaunes ».

Le SP95-E10 est en partie produit en France, il s'agit du carburant le moins polluant toutes proportions gardées (le SP95 et SP98 contiennent jusqu'à 7,5% d'éthanol), et surtout c'est le plus vendu en France, où il représente 50% des essences sans plomb. Il reste à voir maintenant si cette hausse des taxes sera votée par les députés et les sénateurs : l'examen du projet de loi a débuté ce lundi.



Tags : essence

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook