Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hermès est en pleine forme





Le 21 Mars 2018, par

Le groupe de luxe Hermès va très bien. Les résultats pour l'année 2017 sont « historiques », avec des ventes record et une rentabilité au plus haut. Les activités de maroquinerie et de sellerie sont particulièrement bien orientés.


Une belle année 2017 pour le sellier-maroquinier du faubourg Saint-Honoré. Le groupe a enregistré un bénéfice net de 1,22 milliard d'euros, ce qui représente une croissance de 11% sur un an. Le résultat opérationnel s'élève à 1,92 milliard d'euros, là aussi une progression sensible de 13% par rapport à 2016. Les ventes se sont montés à 5,5 milliards d'euros l'an dernier, une performance en progression de 8,9% en données organiques. C'est la division « historique » du groupe, la maroquinerie et la sellerie, qui signe la plus belle performance avec des ventes à 2,8 milliards d'euros, soit 9,7% de mieux.

La croissance enregistrée par le groupe provient essentiellement des volumes de ventes, il y a eu peu d'effets prix ou périmètre : c'est donc une croissance vertueuse, souligne l'entreprise. « Hermès réalise une nouvelle année de résultats historiques, fruit de la qualité de nos savoir-faire, du succès de nos créations mais surtout de l'incroyable engagement des femmes et des hommes Hermès », explique Axel Dumas, le président du groupe.

En dix ans, le chiffre d'affaires a été multiplié par trois ; quant au résultat net, il a quadruplé, s'est également réjoui le dirigeant. La rentabilité de l'entreprise est elle aussi au plus « historique » avec une marge opérationnelle qui s'établit à 34,6% des ventes. Un chiffre en hausse de 2 points par rapport à l'exercice précédent. Le communiqué de Hermès souligne que cette « progression exceptionnelle résulte principalement du succès des collections, de la très bonne productivité des sites de production et de l'impact positif des couvertures de change ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : hermès

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook