Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Hermès se lance dans le rouge à lèvres





Le 6 Février 2020, par François Lapierre

Hermès sort de sa zone de confort : la maison de luxe va en effet se lancer dans les cosmétiques, que l’on trouvera en rayons à partir du 4 mars.


Des produits cosmétiques pour Hermès

Hermès, que l’on connaissait jusqu’à présent pour ses produits de maroquinerie, de parfumerie, d’horlogerie et des arts de la table, va se lancer dans un tout nouveau secteur, celui des cosmétiques. À partir du 4 mars, une première collection de rouges à lèvres va faire son apparition dans 35 pays et 170 points de vente. Cette collection comprend 24 teintes, à partir de 62 euros pour un tube rechargeable en métal laqué. Hermès proposera également des produits comme des crayons à lèvres (35 euros), des baumes de soin (62 euros), ou encore un pinceau à lèvres qui coûtera 75 euros. Des prix élevés, plus encore que chez d’autres groupes de luxe.

Hermès explique que ces prix sont « le fruit d’un travail de conception, de recherche et de développement initié il y a plus de cinq ans [mené] dans l’esprit d’excellence et d’intégration des savoir-faire qui caractérise Hermès ». Ces arguments seront-ils de nature à séduire les consommatrices ? La maison a le vent dans le dos, et elle n’a pas lésiné sur le packaging avec l’usage de matériaux nobles. Comme tous ses autres produits, ceux de cosmétique seront en outre assemblés à la main.

La maroquinerie et la sellerie toujours majoritaires

Hermès réalise la moitié de son chiffre d’affaires avec son activité historique de maroquinerie et de sellerie. Les accessoires et les vêtements ont pesé 22% des revenus en 2018, tandis que la soie et les textiles comptent pour 9% et les parfums 5%. Des parfums dont les ventes ont progressé de 9% par rapport à 2017, à 312 millions d’euros.

Dans ce contexte, se lancer dans les cosmétiques a du sens commercial, ce d’autant que le marché est en pleine croissance. L’entreprise entend continuer à « célébrer le rêve d’Hermès, c’est affirmer la nécessité d’oser voir toujours plus loin, d’ouvrir le champ de l’imaginaire qui stimule la création ». 



Tags : Hermès

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook