Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

IDF Mobilités subventionnera le covoiturage jusqu’en juin 2018





Le 28 Décembre 2017, par Anton Kunin

Ile-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports dans la région éponyme, annonce le prolongement du dispositif de subventionnement des sociétés de covoiturage jusqu’en juin 2018.


En Ile-de-France, les sociétés de covoiturage pourront recevoir jusqu’à 50 000 euros supplémentaires

L’opération « Tous ensemble pour le covoiturage », lancée le 1er octobre 2017, était censée durer trois mois. Ce délai touchant à sa fin, Ile-de-France Mobilités a décidé de reconduire le financement des 16 plateformes partenaires pour six mois supplémentaires. Dans le cadre du dispositif, pour chaque trajet covoituré, les plateformes de covoiturage reçoivent 2 euros de la part d’Ile-de-France Mobilités. Tout comme lors de l’édition précédente, le montant maximal de l’aide financière est cette fois encore fixé à 50 000 euros par plateforme.

Ce dispositif s’inscrit dans l’engagement qu’Ile-de-France Mobilités a pris en juin 2016 de soutenir les entreprises de covoiturage « courtes distances ». À l’époque, l’autorité organisatrice des transports faisait valoir que la première région de France comptabilisait 16 millions de trajets quotidiens et 250 kilomètres de bouchons chaque jour.

1 trajet en covoiturage sur 4 est complété par un deuxième trajet dans les transports en commun

Lors de la première édition de « Tous ensemble pour le covoiturage », la société Karos a été la première à avoir atteint, dès le 19 décembre 2017, le nombre maximal de trajets (25 000) pour lequel une prise en charge financière est prévue.

L’analyse de ces 25 000 trajets montre qu’ils avaient pour origine ou pour destination des communes mal couvertes par le réseau de transports en commun. 81 % des trajets effectués impliquaient la Grande Couronne. 34 % ont démarré et se sont terminés en Grande Couronne. 44 % des communes desservies par ces trajets covoiturés comptaient moins de 300 habitants par kilomètre carré. Par ailleurs, 24 % des trajets covoiturés étaient inférieurs à 10 km et ont été en grande majorité effectués en rabattement vers le réseau de transports en commun.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook