Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

ISF : Emmanuel Macron dénonce la « provocation » de Pierre Gattaz





Le 18 Novembre 2014, par

« Supprimer l’ISF, point » ? Une provocation supplémentaire du patron des patrons, aux yeux du ministre de l’Economie. Pour le gouvernement, il n’y a donc pas débat sur la question. Il ne crachera pas sur 4,4 milliards d’euros de recettes.


@Shutter
@Shutter

Pierre Gattaz va trop loin pour le gouvernement. Lundi soir, lors d’une conférence de presse à Londres, Emmanuel Macron a déclaré que la proposition de Pierre Gattaz, de supprimer définitivement l’ISF, était une provocation supplémentaire. Et qu’il était hors de question que le gouvernement aille dans le sens du président du Medef. 

 

Le ministre de l’Economie va plus même plus loin, sous-entendant que Pierre Gattaz raconterait même n’importe quoi, sans se soucier des conséquences que cela pourrait avoir. « Lorsqu’on est responsable syndical ou responsable politique, on est avant tout responsable, on ne peut pas dire à n’importe quelle seconde de la journée tout ce qu’on pense » a ainsi commenté Emmanuel Macron. Ajoutant « en l’espèce, pour ce qui relève de Pierre Gattaz, ce n’est pas la première fois qu’il a cette lubie ».

 

Le gouvernement et la majorité tirent donc à boulets rouges sur le patron des patrons. Le Parti socialiste, à travers sa porte-parole, Corrine Narassiguin, avait également critiqué Pierre Gattaz sur ce sujet, un peu plus tôt dans la journée du lundi. « Il aime les provocations. Sa nouvelle trouvaille ? Supprimer l’ISF, qui à lui seul expliquerait le manque d’investissement en France » avait-elle alors déclaré.

 

Toujours est-il que ce n’est pas la première fois que le patron du Medef propose un tel sujet. Le précédent remonte à août 2013. Ce qui est sûr, c’est que le gouvernement n’a pas l’intention de s’asseoir sur 4,4 milliards d’euros de recettes, en supprimant l’ISF, et cela même si les rentrées d’argent dues à cet impôt sont en baisse. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook