Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

ISF : pas question de « détricoter » les réformes, assure Emmanuel Macron





Le 5 Décembre 2018, par

Pas question de revenir sur pied l’impôt sur la fortune, a prévenu Emmanuel Macron durant le conseil des ministres de ce mercredi. Un recadrage en règle du chef de l’État, rapporté par Les Échos.


Le président de la République a été très clair sur ses intentions concernant l’impôt sur la fortune : « Nous ne détricoterons rien de ce qui a été fait depuis dix-huit mois », a-t-il affirmé durant le conseil des ministres. Une rappel à l’ordre très clair adressé à plusieurs de ses ministres, notamment Marlène Schiappa, dont un communiqué de son ministère avait annoncé un peu trop vite que le gouvernement allait réintroduire l’ISF. Manifestement, ce n’est pas du tout l’objectif d’Emmanuel Macron. 

Le chef de l’État a également recadré les déclarations du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, qui a annoncé plus tôt dans la journée que si une mesure prise précédemment ne fonctionnait pas — en particulier une « qui coûte de l’argent public » —, « si quelque chose ne marche pas, on n'est pas idiots, on va le changer ». Une petite phrase lâchée à propos de l’impôt sur la fortune, remplacée dès le début du quinquennat par un impôt sur la fortune immobilière. Et qui est dans l’œil du cyclone suite aux manifestations des « gilets jaunes » : nombreux sont ceux qui réclament le rétablissement de l’ISF.

Edouard Philippe, le Premier ministre, a annoncé cette semaine un moratoire sur la hausse des taxes sur le carburant. Une « pause » fiscale de 6 mois, qui pourrait finalement durer une année, d’après des informations du Monde. Le locataire de Matignon a par ailleurs indiqué qu’il ne craignait pas le débat sur l’évaluation des mesures de son gouvernement, notamment la réforme de l’ISF.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook