Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ikea va reprendre les anciens meubles





Le 14 Octobre 2020, par La rédaction

Chez Ikea, en plus d'acheter de nouveaux meubles, les clients pourront aussi se faire racheter leurs anciens meubles ! C'est la nouvelle initiative du géant suédois de l'ameublement.


Recycler et reconditionner

Ikea va lancer une initiative inédite : entre le 24 novembre et le 3 décembre, les clients pourront se faire racheter leurs anciens meubles. L'opération, baptisée « Buy Black Friday », sera lancée dans 27 pays. Les meubles repris seront recyclés et revendus, voire donnés à des associations « pour aider les personnes les plus touchées par la pandémie de COVID-19 », détaille l'entreprise. Ce sera un bon moyen de faire des économies sur des meubles qui auront bénéficié des réparations d'Ikea.

L'opération sera une première qui annonce un système de reprise pérenne : l'année prochaine, Ikea veut installer dans chacun de ses magasins un espace dédié à la reprise d'anciens meubles et à leur revente. Cet espace existe déjà, au Canada ou en Australie. Mais il s'agit d'expérimentations ; l'expérience « Buy Black Friday » marque la première fois qu'Ikea reprendra des meubles dans autant de pays. C'est aussi une nouvelle étape dans la conversion du groupe à l'économie circulaire.

Une opération dans 27 pays

Pour les clients, pouvoir faire recycler de vieux meubles dont ils ne veulent plus sera une manière non seulement de réaliser des économies, mais aussi d'éviter de laisser le meuble à l'abandon sans recyclage. Une nouvelle habitude à prendre qui peut faire la différence, alors que le moindre geste compte pour l'environnement.

La société a pris l'engagement de réduire l'empreinte carbone globale de ses produits de 70% en moyenne. Ikea entend devenir un acteur important de l'économie circulaire à l'horizon 2030. Avant l'initiative organisée à l'occasion du Black Friday, le groupe avait commencé à réparer et reconditionner les meubles endommagés durant leur transport vers les magasins. Ikea fait en effet l'objet de critiques sur ses produits vendus en kit, qui pousseraient à la surconsommation et au gaspillage. 



Tags : Ikea

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook