Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Il faudra attendre 2022 pour atteindre les 100 millions de touristes étrangers





Le 22 Octobre 2019, par François Lapierre

La France n'atteindra pas la cible de 100 millions de touristes étrangers en 2020. La conjoncture, le Brexit, le mouvement des « gilets jaunes » contribuent à un reflux des visiteurs étrangers.


Report de deux ans

L'objectif, fixé en 2014 par Laurent Fabius qui était alors en charge du portefeuille du tourisme en sa qualité de ministre des Affaires étrangères, était d'accueillir 100 millions de touristes étrangers d'ici 2020. Cet espoir est parti en fumée, alors que la fréquentation touristique pour 2019 devrait s'établir à 91 millions. À l'origine, les prévisions annonçaient 94 millions de touristes pour 2019, mais cette cible est reportée à 2020.

D'après le document dédié à la politique du tourisme mis en ligne à la faveur des discussions autour du projet de loi de finances 2020, « les indicateurs portant sur les premiers mois de l'année 2019 laissent percevoir une diminution de la fréquentation touristique internationale pour le premier semestre ». Impossible donc d'espérer atteindre le niveau espéré cette année. Quant à l'objectif des 100 millions de touristes, il devrait être atteint en 2022.

Brexit et mouvements sociaux

Les deux principaux facteurs expliquant ce report de la date initiale sont le Brexit et les « gilets jaunes ». Le divorce qui n'en finit pas d'arriver entre le Royaume-Uni et l'Union européenne a provoqué une baisse importante de la livre. Or, les touristes venant d'outre Manche sont très nombreux, le pays représentant le « premier marché touristique » pour l'Hexagone. 

Les mouvements sociaux — « gilets jaunes » et autres — sont également une des raisons pour lesquelles la cible de 2020 sera ratée. Les réservations à moyen et à long terme ont été impactées négativement. Au premier trimestre 2019, l'Insee a enregistré un recul de 2,5% de la fréquentation hôtelière.



Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook