Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Il manque aux Français 490 euros par mois





Le 13 Mai 2022, par Olivier Sancerre

Les Français sont prêts à faire des sacrifices pour limiter la chute de leur pouvoir d'achat. Report d'achats, économies à tout va… Mais cela ne suffit pas pour vivre convenablement, il manque près de 500 euros pour y arriver.


Arbitrage entre les achats

Entre la guerre en Ukraine et la flambée de l'inflation, le pouvoir d'achat est en berne et les Français mettent en place des stratégies pour franchir ce cap difficile. 81% des consommateurs interrogés par Cofidis et CSA Research envisagent ainsi de réduire leurs dépenses, quand près de 7 Français sur 10 ont l'intention de changer leurs habitudes de consommation. Cela va passer par des économies sur le chauffage pour un quart d'entre eux.

23% vont réduire les achats sur les produits alimentaires, 20% tenteront de réduire les factures d'eau et d'électricité. Au-delà des produits et services essentiels, les consommateurs ont également l'intention de revoir certains achats : 55% d'entre eux entendent réduire les sorties, 45% les achats de vêtements, 41% les voyages, 38% les loisirs et 36% les produits culturels. Quant aux projets de vacances, d'achat d'un véhicule ou encore des travaux, ils sont 29% à envisager de les reporter ou de tout simplement les annuler.

490 euros par mois

La même enquête révèle que pour vivre convenablement, les Français auraient en moyenne besoin de 490 euros par mois en plus. C'est 23 euros de plus par rapport à septembre dernier. Dans ce contexte, ce sont sans surprise les familles monoparentales, les jeunes de 15-34 ans et les ouvriers qui sont les plus touchés avec des indices allant de 78% à 72%.

Pour tenir le choc, 42% des Français interrogés vont puiser dans leur épargne personnelle. 15% sont même prêts à s'endetter via un découvert bancaire, quand 8% envisagent de demander de l'aide à des proches. La capacité d'épargne fond comme neige au soleil à cause de l'inflation : 38% des Français parviennent à garnir leur bas de laine.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook