Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Il n'y aura pas de black-out de l'électricité cet hiver





Le 7 Février 2022, par François Lapierre

La météo plus favorable des prochains mois va permettre à la France d'éviter des épisodes de black-out énergétique. Des coupures ciblées peuvent néanmoins être mises en place pour soulager le réseau, mais il est très peu probable que RTE, le gestionnaire du réseau, en arrive à cette extrémité.


Maintenance du parc nucléaire

Les prévisions sont « favorables », a annoncé RTE, le gestionnaire du réseau électrique français. Le risque est « maîtrisé », a assuré Thomas Veyrenc, directeur de la stratégie et de la prospective de l'entreprise. Il prévient toutefois qu'il faut avoir en tête que la disponibilité du parc de production durant cet hiver est « extrêmement contrainte ». Plusieurs centrales nucléaires sont à l'arrêt pour des raisons de maintenance.

Le parc français compte 56 réacteurs nucléaires. Au mois de février, entre 9 et 13 d'entre eux seront à l'arrêt, ce qui crée une pression sur la production d'électricité. Pour compenser, le gouvernement a relevé les limites d'utilisation des dernières centrales à charbon, dont la production est extrêmement polluante. Les prolongations d'arrêt de plusieurs réacteurs ne remettent pas en cause le diagnostic de la RTE pour la fin de l'hiver.

Météo hivernale favorable

En l'occurrence, le gestionnaire prévoit 50 GW d'électricité nucléaire début février, avec une diminution comprise entre 38 et 46 GW à la fin du mois, un niveau qui le rapprochera de celui de l'hiver dernier. La bonne nouvelle, c'est que les prévisions météo font preuve d'un optimisme prudent : une vague de froid sévère est peu probable, au moins pour le début du mois de février.

Néanmoins, des mesures de restriction sont prévues si les températures devaient baisser de 4 degrés en dessous des normales, ou si de gros problèmes de production apparaissaient. RTE peut alors interrompre la fourniture aux grands consommateurs industriels, ou encore baisser la tension sur les réseaux. Des coupures ciblées restent possibles pour soulager le réseau, mais à l'heure actuelle, c'est une option qui n'est pas envisagée.



Tags : nucléaire

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook