Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Il va être possible de retirer de l'argent dans les magasins Casino





Le 11 Septembre 2018, par

Retirer de l'argent liquide comme au distributeur automatique, ce sera bientôt une réalité dans 150 supermarchés du groupe Casino. Le montant est cependant limité à 50 euros.


Le principe du « cash back » est bien connu dans les pays anglo-saxons, et il va débarquer en France, d'abord au sein de l'enseigne Casino. En fait, cette prestation est déjà offerte aux clients depuis la fin mai, mais dans 80 supermarchés Géant (qui appartiennent au même groupe). Le Parisien révèle que cette facilité de retrait d'argent va s'étendre à un total de 150 magasins, ce à partir de la fin du mois de septembre. À terme, ce sont 500 caisses automatiques qui seront concernées.

Le principe est simple : une fois arrivé à la borne automatisé, le client prévient l'hôtesse de caisse qu'il souhaite retirer de l'argent. Il suffit d'ajouter la somme correspondant au montant de cash désiré. Le client paiera alors ses courses normalement, et il recevra de l'hôtesse la somme voulue en liquide. Celle-ci peut être comprise entre 10 et 50 euros. Casino ne prélève aucun frais pour cette prestation.

L'enseigne se défend de vouloir concurrencer les banques. Casino n'a pas plus l'intention de se lancer dans les services et les produits bancaires, qui nécessitent des investissements importants, sans oublier une réglementation tatillonne. Il s'agit plus simplement de fidéliser un peu plus des consommateurs, en particulier dans les endroits où les agences bancaires se font rares. L'idée pourrait bien être reprise par d'autres enseignes…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : distribution

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook