Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immatriculations neuves : nouveau recul au mois d'août





Le 1 Septembre 2020, par François Lapierre

Nouveau coup de froid sur le marché automobile français. Au mois d'août, le nombre d'immatriculations neuves a plongé alors que les ventes étaient fortement reparties en juin et en juillet.


En attendant septembre

Le bilan mensuel du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) pour le mois d'août est une déception. Le nombre d'immatriculations neuves a ainsi flanché de 19,8% le mois dernier, ce qui représente 103.635 véhicules neufs de particuliers. Malgré ce chiffre en très nette baisse par rapport aux rebonds enregistrés en juin (+1,2% par rapport à l'année précédente) et en juillet (+3,92%), les professionnels relèvent toutefois que la comparaison avec les mois d'août 2018 et 2019 n'est guère pertinente, en raison des changements de normes européennes pour l'environnement. Pour le CCFA, on retrouve un mois d'août « normal ». Par ailleurs, les commandes pour septembre sont qualifiées de « bonnes » et le troisième trimestre devrait être bien orienté.

Dans ce contexte, il est difficile d'apprécier les performances des constructeurs durant le mois d'août. La marque Renault, qui a bien profité de la fin de la prime à la casse en juillet, dévisse de 24,3% avec 14.162 immatriculations neuves. Dacia fait un peu mieux avec un recul de 6,4% (7.538 immatriculations). Peugeot, en première place du classement des constructeurs, encaisse une baisse plus modérée de 3,5%, avec près de 19.000 véhicules neufs. Citroën affiche un recul conséquent de 13,3% (11.190 véhicules).

Quelques gagnants, beaucoup de perdants

Chez les constructeurs étrangers, le grand perdant n'est autre que la marque Volkswagen, qui enregistre une lourde baisse de plus de 50%, avec 4.251 immatriculations neuves. Mercedes subit également une baisse importante de ses immatriculations (-30%). Seat enregistre un recul significatif de 22%, pas loin de Seat (-22%) et d'Audi (-21,5%).

Certains constructeurs ont tout de même tiré leur épingle du jeu, à l'instar de Hyundai qui a bénéficié le mois dernier d'une solide hausse de ses immatriculations neuves (+39,2%), dans de petits volumes toutefois (2.899 véhicules). Kia enregistre une croissance de 11,9%, avec 3.046 immatriculations. Et avec Toyota (+2,4% avec 6.945 véhicules), ce sont les trois seuls constructeurs à afficher une augmentation de leurs immatriculations neuves au mois d'août.



Tags : automobiles

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook