Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immigration : la France aura besoin de talents étrangers pour sa réindustrialisation





Le 27 Novembre 2023, par François Lapierre

Dans un contexte de débats intenses sur l'immigration et la réindustrialisation, Roland Lescure, ministre de l'Industrie, estime les besoins de la France entre 100.000 à 200.000 travailleurs étrangers nécessaires dans la prochaine décennie.


Un enjeu de requalification et d'équilibre

Dans une intervention sur Franceinfo, Roland Lescure, ministre de l'Industrie, a souligné l'importance cruciale des talents étrangers pour répondre aux défis de la réindustrialisation française. Lescure chiffre le besoin entre 100.000 à 200.000 talents étrangers dans les dix années à venir. Ces chiffres interviennent alors que le projet de loi sur l'immigration est en cours d'examen à l'Assemblée nationale. Le ministre invite à une réflexion plus nuancée sur l'immigration, en s'éloignant d'une vision stéréotypée souvent véhiculée dans les débats publics.

L'accent est mis sur la nécessité de mobiliser toutes les ressources disponibles pour assurer le renouveau industriel, écologique et souverain de la France. Cette démarche inclut non seulement l'implication des jeunes des banlieues, où le taux de chômage est significativement plus élevé, mais aussi l'amélioration de l'emploi des seniors. Roland Lescure insiste sur l'importance de la formation et envisage la qualification de 800 à 900.000 personnes dans l'industrie sur la prochaine décennie.

Une vision apaisée de l'immigration

Le ministre, tout en soulignant l'importance de l'immigration économique, rappelle qu'il ne s'agit pas d'une ouverture inconditionnelle des frontières. Il envisage une approche plus équilibrée et reconnait l'existence d'une immigration bénéfique, mutuellement avantageuse, tout en plaidant pour une gestion plus ferme et efficace de l'immigration irrégulière.

Il met en avant le dispositif « Passeport talent », qui facilite l'entrée de travailleurs qualifiés tels que les ingénieurs ou les chercheurs. Cependant, il souligne également le manque de certaines qualifications dans l'industrie française, comme les soudeurs ou les métalliers. Roland Lescure fait remarquer que cette ouverture modérée est loin d'être un « tsunami » : la perspective doit être plus sereine sur la question, martèle-t-il.



Tags : immigration


1.Posté par elie sicard le 19/02/2024 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
d'accord, mais pas 900.000 par an comme aujourd'hui.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook