Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immigration : la réponse multiforme de l’Europe





Le 21 Avril 2015, par

L’Europe est au pied du mur. Le continent souffre de sa mer Méditerranée, où les migrants sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance… en y laissant, malheureusement, leur vie.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le prochain drame est déjà connu : un bateau de réfugiés a coulé, emportant à son bord entre 700 et 950 candidats à l’immigration dont il ne devrait rester, hélas, pas beaucoup de survivants. Un tel drame, deux ans après Lampedusa, oblige les chefs d’État et de gouvernement à réagir, ce qu’ils feront ce jeudi 23 avril lors d’un sommet européen exceptionnel.

Les réponses à apporter à ces drames humains sont multiples, mais il ne sera pas question de résoudre immédiatement l’équation de l’immigration : comme l’admet Donald Tusk le président du Conseil européen, les réponses rapides n’existent pas. En revanche, il est possible d’améliorer la surveillance et la prise en charge des réfugiés, tout en frappant fort contre les passeurs. 

L’Europe a à sa disposition Triton, un programme de contrôle des mers qui a pris la suite de Mare Nostrum que l’Italie seule ne peut pas assumer (le programme coûtait 9 millions d’euros par mois). Il s’agirait cette fois d’assurer aussi le sauvetage en mer des malheureux, tout en évitant de créer un « appel d’air ». Il faudra bien aussi que les États membres acceptent d’accueillir sur leur sol un quota de migrants — à Bruxelles, on évoque 5 000 réfugiés.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bruxelles

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook