Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : Paris à 10.300 euros le mètre carré ?





Le 29 Novembre 2019, par

Les notaires du Grand Paris ont dévoilé leurs prévisions pour le marché immobilier francilien pour le début de l’année 2020. Le prix de l’ancien continue sa hausse et devrait atteindre un nouveau record, en moyenne, dès la fin du mois de janvier, porté par un marché dynamique. La tendance n’est donc pas proche d’une inversion.


Le prix de l’immobilier à Paris continue de grimper

pixabay/Paul_henri
pixabay/Paul_henri
Fin septembre 2019, le mètre carré à Paris, dans l’ancien, se négociait en moyenne à 10.080 euros, un niveau record. Mais loin de freiner les acheteurs, il devrait encore augmenter durant cette fin d’année 2019 et le début de l’année 2020 pour atteindre les 10.300 euros le mètre carré en moyenne. C’est en tout cas ce à quoi s’attendent les notaires du Grand Paris.

Cette augmentation est de taille : sur la seule année 2019 le prix de l’ancien dans la Capitale aura grimpé de 7%. De quoi faire de la pierre un véritable investissement, l’inversion de la tendance n’étant pas à l’ordre du jour. Mais également de quoi rendre peu rentables les potentiels investissements locatifs qui, d’ailleurs, sont de moins en moins courants à Paris.

Le 6e arrondissement dépasse les 14.000 euros

La hausse des prix est liée à deux facteurs : les taux des crédits qui sont toujours très bas et qui permettent aux acheteurs, surtout les jeunes, de s’endetter pour des sommes plus importantes… et le Brexit. Ce dernier impacte les quartiers chics : de retour du Royaume-Uni, de nombreux acheteurs avec un fort pouvoir d’achat font grimper les enchères pour des biens situés dans les meilleurs quartiers.

De fait, selon les notaires, Paris se divise désormais en trois secteurs. Le centre, où le prix du mètre carré se négocie à plus de 12.000 euros et où le 6e arrondissement a dépassé la barre des 14.000 euros (14.180 euros le mètre carré en moyenne), l’Ouest de la capitale où les prix sont dans la moyenne et l’Est de la capitale qui regroupe les arrondissements les moins chers. C’est là que se situe le 19e arrondissement, notamment, où les appartements se négocient à 8.490 euros le mètre carré en moyenne, le niveau le plus bas de tout Paris.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook