Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier ancien : baisse historique des prix





Le 1 Décembre 2023, par La rédaction

Pour la première fois depuis 2015, le marché immobilier français connaît une baisse significative des prix dans l'immobilier ancien. Cette tendance, impactant autant l'Île-de-France que la province, s'accompagne d'une diminution notable des transactions immobilières, reflétant une crise du crédit et un contexte économique en évolution.


Un marché de l'immobilier ancien en pleine mutation

Les derniers chiffres publiés par le baromètre Notaires-Insee révèlent une baisse de 1,8% des prix de l'immobilier ancien sur un an au troisième trimestre dans l'Hexagone. Cette diminution marque une rupture après une période de hausse continue depuis 2015, où les prix avaient grimpé de 32%. L'Île-de-France est particulièrement touchée, avec une baisse de 5,3% des prix des logements anciens. 

À Paris, le prix moyen au mètre carré est désormais inférieur à 10.000 euros, une première depuis 2019. En province, la baisse est également notable, bien que plus modérée, avec un recul de 0,5%. Ce ralentissement du marché immobilier s'explique en grande partie par une crise du crédit. La Banque centrale européenne a relevé ses taux directeurs, passant de 0% début 2022 à des valeurs actuelles de 4% et 4,75%. Cette hausse a entraîné une augmentation des taux d'intérêts des crédits, influençant directement la capacité d'emprunt des ménages. 

Une crise du crédit et une réduction des transactions

En parallèle, le nombre de transactions immobilières a significativement diminué, tombant sous la barre du million de transactions au troisième trimestre. Selon Loïc Cantin, président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim), cette décélération des ventes est la plus forte depuis l'après-guerre.

La situation actuelle du marché immobilier ancien en France est donc marquée par une baisse inédite des prix et une réduction des transactions, en lien avec la crise du crédit et les modifications des politiques monétaires. Malgré ces changements, certains professionnels restent optimistes, ils anticipent une stabilisation et éventuellement un assouplissement des conditions de crédit. Cependant, d'autres experts, comme Thomas Lefebvre de Meilleurs Agents, préviennent que cette baisse des prix pourrait ne pas suffire à relancer le marché. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook