Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : des taux d'intérêt historiquement bas





Le 19 Avril 2021, par François Lapierre

On a rarement connu meilleure période pour acheter un logement. Les taux d'intérêt des crédits immobiliers ont en effet connu un plancher historique en avril : en moyenne, ils s'établissent en effet à 1,07% seulement.


Du jamais vu pour les taux de crédit

Les taux d'intérêt pour les crédits immobiliers pourraient-ils descendre sous le seuil du pourcent ? Ce qui paraissait inimaginable il y a quelques années n'a plus rien d'impossible aujourd'hui. Selon l'Observatoire Crédit Logement, qui fait autorité dans le secteur, ces taux s'établissent en moyenne à 1,07% pour le mois d'avril, avec une durée de remboursement moyenne de 19 mois et 2 mois. Des chiffres encore plus bas qu'en mars, où les taux avaient atteint 1,11% pour un remboursement de 19 ans et 8 mois.

Le mois dernier, les banques prêtaient à 1,23% en moyenne sur 25 ans, ce qui ne s'était tout simplement jamais vu dans l'histoire de l'Observatoire. Les prêts à 20 ans affichent un taux de 1,01%. Et il n'est que de 0,89% pour les prêts à 15 ans ! Cette tendance baissière, qui remonte au mois de décembre, a permis aux taux d'intérêt de fondre de cinq points de base en moyenne, souligne l'étude. 

Les contreparties des banques

Il faut toutefois souligner que les banques exigent des emprunteurs une épargne personnelle de plus en plus importante. Au premier trimestre 2021, l'apport a ainsi augmenté de 11,5% par rapport à l'année précédente. Les ménages qui souhaitent emprunter pour acheter un bien immobilier doivent donc avec des réserves avant de taper à la porte de la banque. Et puis le taux d'intérêt ne fait pas tout : il faut aussi ajouter le coût de l'assurance.

Les banques suivent les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), qui deviendront d'ailleurs obligatoires à compter de cet été. L'autorité a demandé d'éviter des mensualités supérieures à 35% du revenu des emprunteurs. Conséquence : les organismes prêteurs ont allongé la durée des remboursements pour les ménages les plus modestes (la durée moyenne a connu une hausse de 11 mois par rapport à décembre 2020).



Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook