Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : des taux d'intérêts toujours bas, mais une durée de remboursement qui s'allonge





Le 29 Décembre 2021, par La rédaction

Si les taux immobiliers sont toujours aussi bas, la durée de l'emprunt ne cesse d'augmenter. Un poids financier pour les emprunteurs dont les crédits coûtent finalement plus cher.


Des taux historiquement bas

L'observatoire Crédit Logement/CSA indique que le taux moyen des crédits immobiliers s'est maintenu à un niveau historiquement bas et ce, pour le huitième mois consécutif. Pour l'emprunteur, c'est une très bonne nouvelle naturellement, mais les chiffres de l'observatoire montrent aussi que la durée d'emprunt ne cesse d'augmenter : elle est désormais de 240 mois (20 ans), soit 7 mois de plus entre novembre 2020 et novembre 2021 (la durée était de 233 mois, soit 19 ans et 4 mois, il y a un an).

C'est du jamais vu, explique l'étude mensuelle. Et cette hausse de la durée des emprunts montre que les prix de l'immobilier grimpent : pour compenser cette hausse, les acheteurs doivent emprunter pendant plus longtemps. En bout de course, le coût du crédit est plus élevé, sachant que sur la durée le taux d'intérêt augmente. C'est tout bénéfice pour la banque, moins pour le client.

Une durée de remboursement plus longue

61% des prêts affichent une durée de remboursement comprise entre 20 et 25 ans. Les emprunteurs n'ont pas vraiment le choix s'ils veulent que leurs mensualités demeurent à un niveau acceptable pour leurs budgets. Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) a placé le seuil du taux d'effort à 35% maximum.

Autre information qui signale que les banques font davantage attention aux dossiers des emprunteurs : l'apport personnel a fortement augmenté cette année, de 13%, alors qu'il avait déjà grimpé de 11,3% l'an dernier. Selon l'observatoire, toutes les catégories d'emprunteurs sont concernées, peu importe leurs revenus. Ces critères et conditions font en sorte de réduire le nombre de prêts octroyés par les banques, dont le volume a baissé de 3,8% sur un an.



Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook