Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : des taux de crédit toujours très bas





Le 1 Juin 2015, par

Il est toujours temps d’investir dans l’immobilier, estiment les professionnels du secteur. Les taux de crédit immobilier sont toujours très bas et ils ne devraient pas bouger significativement, au moins jusqu’à la fin de cette année.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
C’est du moins le pronostic des courtiers en crédit, qui ne voient pas le marché s’envoler subitement en 2015. Il est néanmoins possible que certains taux de crédit augmentent légèrement ; c’est ainsi le cas pour la région nord et sud, repère le baromètre du courtier Immoprêt, qui a mesuré des taux à échéance 25 ans de respectivement 2,50% et 2,35%.

Dans le premier cas, il s’agit d’une hausse de 0,20 point, de l’autre 0,35 point et ce, entre les mois de mai et juin. Des variations limitées mais qui peuvent s’avérer sensibles pour les emprunteurs. Cela fait en tout cas dire à Immoprêt que « pour la première fois depuis des mois », certains taux repartent à la hausse.

Pas de panique pour autant : le courtier estime en effet que les taux de crédit immobilier resteront très bas jusqu’à la fin de l’année, avec éventuellement d’entamer une remontée au dernier trimestre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook