Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Immobilier : les prix continuent d'augmenter, mais davantage en province





Le 10 Septembre 2021, par Olivier Sancerre

Toujours aussi dynamique, le marché immobilier a continué de progresser en France, avec des prix en hausse au second trimestre. Mais l'augmentation est plus marquée en province qu'en Île-de-France.


Hausse solide des prix au printemps

Les prix continuent de s'accentuer dans l'immobilier ancien au deuxième trimestre, d'après l'indice de l'Insee établi avec les notaires. Les logements ont ainsi collectivement augmenté de 5,9% sur un an, une hausse sensible sachant qu'au premier trimestre, les prix avaient déjà subi une progression de 6% par rapport à la même période l'an dernier. Il ressort de ce bilan trimestriel que les prix ont augmenté plus fortement en province qu'en Île-de-France.

En Île-de-France, les prix de l'immobilier ancien ont en effet progressé de 3,1%, contre 7% dans les régions. Au premier trimestre, la situation avait été inversée, avec des hausses de respectivement 6,3% et 4,8%. Et si l'on y regarde de plus près, ce sont les maisons qui ont tiré les prix vers le haut durant le printemps : ces derniers sont en effet légèrement plus élevés que ceux des appartements, ce qui est d'ailleurs une première depuis 2018, souligne l'Insee.

Record pour les transactions

En province, le prix des maisons a augmenté de 7,1%, alors que la hausse pour le prix des appartements s'est établie à 6,7%. En Île-de-France, les maisons ont augmenté de 5,1%, contre 2,1% pour les appartements. À Paris même, les prix pour les appartements ont très légèrement reculé (-0,2%) sur un an, après une baisse de -0,6% enregistrée au premier trimestre. Faut-il y voir l'impact de la crise sanitaire qui a poussé les habitants en dehors de Paris pour chercher des habitations plus grandes ?

Ces hausses interviennent dans un contexte très dynamique pour les transactions : leur nombre a en effet augmenté pour le troisième trimestre consécutif, avec plus de 1,15 million de ventes enregistrées entre les mois de juin 2020 et 2021. Il s'agit là d'un nouveau record pour le volume des transactions : le pic atteint fin 2019 (avant le déclenchement de la crise sanitaire) a en effet été dépassé.



Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook