Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Impôts 2022 : le gouvernement va rehausser l’indemnité kilométrique





Le 26 Janvier 2022, par Paolo Garoscio

Pour répondre à l’une des inquiétudes majeures des ménages, le pouvoir d’achat, le Premier ministre Jean Castex a annoncé, le 25 janvier 2022, un rehaussement de l’indemnité kilométrique. Le nouveau barème devrait être adopté rapidement, afin qu’il puisse s’appliquer sur les revenus 2021, lors de la déclaration du printemps 2022. Mais la mesure tardera à avoir un effet concret.


Le barème de l’indemnité kilométrique relevé de 10%

Pixabay/Didgeman
Pixabay/Didgeman
La hausse du prix des carburants, estimée à environ 25% sur un an en janvier 2022, frappe directement le budget des ménages. Tout particulièrement de ceux qui roulent beaucoup, afin de se rendre sur leur lieu de travail, par exemple, ou dans le cadre de déplacements professionnels. Et l’indemnité inflation, de 100 euros, n’aura pas suffit à compenser la hausse des prix à la pompe.

Les ménages qui utilisent beaucoup la voiture au quotidien sont généralement ceux qui, lors de la déclaration d’impôts, déclarent des « frais réels ». C’est en modifiant les conditions de déduction fiscale des frais réels que le gouvernement veut redonner du pouvoir d’achat : le barème kilométrique sera augmenté de 10%, augmentant de fait la déduction fiscale correspondante.

Une mesure rapide, mais un effet tardif

Selon les premières estimations du gouvernement, 2,5 millions de ménages en France qui paient un impôt sur le revenu devraient ainsi bénéficier d’une baisse de l’impôt d’un montant moyen de 150 euros. Mais cette somme, contrairement à l’indemnité inflation qui avait été versée directement sur les comptes bancaires de 38 millions de Français, ne sera disponible que dans plusieurs mois.

En effet, pour que la réforme ait un impact sur le budget des ménages, ceux-ci devront attendre de remplir leur déclaration de revenus 2022 puis attendre que le fisc fasse ses calculs. Certains ménages recevront ainsi un remboursement durant l’été 2022, tandis que pour d’autres c’est le montant de l’impôt restant à verser qui baissera, en septembre 2022.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook