Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Impôts : Bercy commence à envoyer les avis de taxe foncière





Le 25 Août 2020, par Paolo Garoscio

Le rendez-vous est incontournable pour les propriétaires en France, bien qu’ils y feraient sans doute volontiers l’impasse, surtout cette année 2020 où la Rentrée s’annonce inédite sur le plan sanitaire et économique : les avis de paiement de la taxe foncière commencent à être envoyés par les services de l’administration.


La taxe foncière à payer avant la mi-octobre

Pixabay/stevepb
Pixabay/stevepb
Lundi 24 août 2020, les premiers avis d’impôt de taxe foncière sont arrivés dans les boîtes aux lettres des Français propriétaires. Cette taxe, contrairement à la taxe d’habitation, n’a pas vocation à être supprimée, bien au contraire : depuis plusieurs années, son taux augmente, et la suppression de la taxe d’habitation a renforcé la tendance.

L’échéance est fixée, comme tous les ans, à la mi-octobre. Deux dates limites de paiement sont prévues, selon le choix du ménage : soit le paiement se fait par chèque, TIP ou en liquide (si le montant est inférieur à 300 euros), auquel cas la taxe foncière est à payer avant le 15 octobre 2020 ; soit le paiement se fait directement sur le site impots.gouv.fr, où l’avis d’imposition est également disponible, auquel cas un délai supplémentaire de 5 jours, portant la date limite au 20 octobre 2020, est accordé au contribuable.

La nouveauté 2020 : le paiement au bureau de tabac

On notera que pour la première fois, un nouveau mode de paiement est disponible : le paiement au bureau de tabac. Le gouvernement a en effet déployé auprès de 5.000 buralistes en France, par le biais du système de paiement de la Française des Jeux, la possibilité pour les contribuables de payer impôts ou encore amendes dans ces points de vente.

L’objectif du gouvernement est de fournir un nouveau service pour les buralistes en crise tout en répondant à une demande de simplification administrative faite par les contribuables. De plus, le buraliste touche une commission de 1,50 euro, payée par l’État, sur toute transaction réalisée. Le gouvernement estime que près de 2 millions de paiements pourraient être réalisés chaque année de la sorte, soit 3 millions d’euros de distribués.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook