Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Inde : l'acquisition de Rafale proche d'aboutir





Le 17 Avril 2016, par

L'Inde achètera-t-elle finalement des Rafale ? Le pays fait partie de la short-list des clients qui restent à convaincre pour acquérir des avions de combat français.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le ministère indien de la Défense avait, sur ce front, une bonne nouvelle à partager : les négociations concernant l'achat de 36 Rafale sont proches de la conclusion. Les bouchons de champagne resteront encore solidement attachés à leurs bouteilles : si effectivement « les négociations sont dans leur phase finale », le ministère indique aussi que « rien n'a été conclu jusqu'à présent ».

Au cœur de la négociation se trouvent les prix pour lesquels l'Inde est prête à acquérir ces avions. On a ainsi évoqué le tarif de 8 milliards d'euros (600 milliards de roupies). Chez Dassault, on convoite évidemment la somme mais il ne faut pas s'emballer : cela fait des années que des négociations sont en cours.

En janvier, à l'occasion d'une visite de François Hollande en Inde, les deux pays ont signé un protocole d'accord pour l'acquisition de 36 avions de combat. Il restait encore à s'entendre sur les détails financiers… et ce sont eux qui comptent, bien évidemment.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : inde

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook