Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Innovation : vers une déclinaison parisienne du CES ?





Le 9 Janvier 2014, par

Le CES (Consumer Electronic Show), plus grand salon au monde de l'électronique grand public, se déroule actuellement et jusqu'à demain soir à Las Vegas. Lieu privilégié pour les principaux constructeurs d'appareils technologiques, ce salon pourrait connaître une déclinaison européenne, et peut-être même… parisienne.


Historiquement, le CES a très souvent connu plusieurs éditions annuelles - d'ailleurs, durant les premières années, le salon prenait place à Chicago, avant d'essaimer un peu partout sur le territoire américain. Le concept de grands salons à saveur technologique a germé en Europe et s'incarne par exemple à Barcelone qui accueille en février un salon de la téléphonie mobile, ou encore en Allemagne avec l'IFA en septembre, le plus sérieux concurrent du CES.
 
Mais il n'existe aucun équivalent en France. Malgré l'image fausse que certains peuvent nourrir, le pays ne manque pas d'atouts dans le domaine des technologies : les start-up françaises et les ingénieurs hexagonaux sont légion dans les allées du CES, chacun rivalisant d'idées et de produits très innovants.
 
Une délégation d'officiels français, menée par Fleur Pellerin ministre de l'Économie numérique et Pierre Gattaz, le patron du Medef, ont rencontré Gary Shapiro, PDG du CEA, l'association en charge de l'organisation du CES. Au menu des discussions : la possibilité de lancer un salon satellite à Paris.
 
Il n'est cependant pas question de reproduire à Paris la folie qui saisit Las Vegas durant la durée du CES. Le projet consisterait plutôt à développer un salon plus court, de deux jours, centré sur l'innovation et les start-up. L'idée est de permettre non seulement au public de découvrir des nouveautés, mais aussi aux acteurs du secteur de se retrouver et pourquoi pas, de trouver les moyens de collaborer.
 
Le projet intéresserait Gary Shapiro, en quête d'une internationalisation de son salon. Il reste cependant loin de la coupe aux lèvres, et Paris ne manquera pas de trouver de la concurrence sur son chemin - Londres est ainsi devenue une place forte en matière d'implantation de start-up internationales.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook