Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Inquiétude des Français autour de la réforme du code du travail





Le 30 Août 2017, par

Ce jeudi 31 août, le gouvernement fera un grand pas vers la réforme du code du travail. C'est en effet ce jour que seront présentés les ordonnances qui modifieront en profondeur le marché du travail en France.


Après trois mois de discussions avec les syndicats et les partenaires sociaux, et le feu vert donné par le Parlement au gouvernement pour utiliser les ordonnances, l'exécutif est fin prêt. Mais les Français le sont-ils ? Selon un sondage Elabe, c'est plutôt l'inquiétude qui domine, 60% des sondés se disant « inquiets » par cette réforme. Certes, neuf personnes sondées sur dix estiment qu'il faut réformer le code du travail ; mais ils ne sont que 40% à vouloir des changements en « profondeur ». Pour plus de la moitié des Français (52%), on ne cherche qu'un « aménagement sur quelques aspects ».

Dans le détail, les mesures les plus soutenues sont le référendum d'entreprise avec 61% d'opinions favorables ; la fusion des institutions représentatives du personnel rencontre là aussi l'adhésion des Français (60%). Mais moins qu'au lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron à l'Élysée : ces propositions baissent de respectivement 3 et 5 points. La primauté des accords d'entreprise sur les accords de branche, un autre gros changement impulsé par cette réforme, recule d'un point à 52%, tandis que la réglementation plus souple des CDD glisse de 4 points à 51%.

Par contre, un autre dispositif emblématique du projet de réforme passe sous le seuil des 50% : le « CDI de projet » n'est plus qu'à 44% (il perd 8 points). Les indemnités prud'homales et leur plafonnement restent la mesure la moins soutenue avec 36% d'opinions favorables, soit 3 points de moins qu'il y a trois mois.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook