Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Insatisfaction au travail : le malaise chez plus d'un tiers des employés





Le 12 Octobre 2023, par La rédaction

Selon une enquête récente de la Dares, le service statistique du ministère du Travail, 36 % des personnes en emploi en France expriment au moins une raison d'insatisfaction dans leur vie professionnelle. Ce chiffre augmente chez les jeunes et les salariés en contrat temporaire.


L'insatisfaction au travail, surtout chez les CDD et les intérimaires

Les résultats de l'enquête révèlent une plus grande proportion d'insatisfaits parmi les jeunes travailleurs et ceux ayant un contrat temporaire. Parmi les 15-29 ans, plus de la moitié (51 %) se disent insatisfaits de leur emploi. Ce taux diminue avec l'âge, passant à 37 % chez les 30-54 ans et à 24 % pour les 55 ans et plus. Concernant les types de contrats, 85 % des salariés en contrat temporaire se disent insatisfaits. Parmi eux, 74 % indiquent n'avoir pas choisi ce type de contrat. Au sein de ce groupe, 78 % des personnes en contrat à durée déterminée (CDD) et 59 % des intérimaires déclarent que leur situation n'était pas un choix.

Parmi les raisons citées, 21 % des personnes insatisfaites souhaitent travailler davantage, un souhait particulièrement fort parmi les personnes en CDD ou en intérim. D'autre part, 12 % aimeraient changer d'emploi, motivés par des raisons diverses : améliorer leurs conditions de travail (28 %), augmenter leurs revenus (18 %), changer de secteur (17 %) ou trouver un emploi plus intéressant (14 %).

Des raisons variées derrière l'insatisfaction

Seulement 5 % des personnes sondées expriment le souhait de travailler moins, alors que 8 % disent être en contrat temporaire sans l'avoir choisi. Il est également important de noter que le taux d'insatisfaction varie en fonction du niveau de qualification : 45 % des employés et ouvriers peu qualifiés sont insatisfaits, contre 30 % des cadres.

La Dares souligne que les écarts d'insatisfaction entre différentes catégories socio-professionnelles sont en partie liés aux types de contrat. « Ces écarts entre catégories socio-professionnelles sont pour partie liés à des différences de répartition par type de contrat : autour de 85 % des salariés en contrat temporaire sont insatisfaits pour chacune de ces catégories, mais parmi les salariés en contrat à durée indéterminée (CDI), 27 % des cadres sont insatisfaits, contre 35 % des ouvriers et employés peu qualifiés », précise l'étude.



Tags : travail

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook