Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intempéries record : entre 150 et 200 millions pour les assurances en janvier





Le 21 Février 2014, par

Depuis le mois de janvier, la façade ouest du pays est balayée par des tempêtes incessantes. Si les images sont spectaculaires, les dégâts sont beaucoup moins coûteux qu'on pourrait le penser.


Intempéries record : entre 150 et 200 millions pour les assurances en janvier
L'assureur Axa a chiffré une estimation du coût des dégâts pour le mois de janvier : il devrait en coûter entre 150 et 200 millions d'euros. C'est une somme importante certes, mais cela ne représente « que » le montant des dommages causés par la seule tempête Dirk, qui a frappé en décembre dernier. Dirk seul devrait représenter entre 175 et 210 millions d'euros. Le mois de janvier n'a pas manqué d'être particulièrement pénible pour les victimes des gros coups de vent des tempêtes qui se sont succédées - la dernière en date, Ulla, ayant frappé la semaine dernière, en espérant qu'il s'agisse de la dernière de la saison. Celle-ci a privé d'électricité plus de 115 000 foyers en Bretagne.
 
Nicolas Moreau, le PDG d'Axa France, a déclaré durant la présentation des résultats du groupe que ces événements « extrêmement spectaculaires, répétitifs » ne sont finalement que d'une « ampleur très raisonnable » quand il s'agit de chiffrer les dégâts occasionnés. Pour Axa, ces tempêtes à répétition vont coûter environ 20 millions d'euros pour le premier mois de l'année.
 
La FFSA, Fédération française des sociétés d'assurance, n'a pas encore chiffré le coût de ces événements. Mais même s'ils ne provoquent au final que des remboursements maîtrisés, leur multiplication a poussé Groupama à réclamer de l'État la couverture des risques agricoles, eux aussi très touchés par ces coups de tabac.
 
Les intempéries de cet hiver ont signé un record des précipitations… et la saison n'est pas encore terminée. La moyenne des pluies à Brest s'est établie à 639 mm, contre 403 mm en temps normal. Nul doute que le record de 1995 (687 mm) sera battu.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook