Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intérim et CDD, les contrats de prédilection des DRH





Le 5 Juin 2015, par Olivier Sancerre

Plus de 80% des embauches sont réalisées sur la base d’un contrat temporaire de type CDD, a calculé le ministère du Travail. Autant dire que les jours du CDI sont comptés, ce d’autant que le patronat pousse pour une réforme en profondeur.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les Français restent attachés au contrat à durée indéterminée, le gouvernement semble l’être également : pas question de réforme donc, mais rien n’empêche les entreprises de faire appel à d’autres types de contrats comme les CDD ou l’intérim.

Ce sera visiblement le choix des DRM : une enquête du cabinet de recrutement Robert Half montre que plus de 70% d’entre eux estiment que d’ici cinq ans, ces deux types de contrats temporaires (CDD et intérim) seront majoritairement choisis par les entreprises. Ils représentent « principaux moyens pour une entreprise de s'adapter aux évolutions de son environnement et de sa demande ».

Les entreprises ont besoin de plus en plus de flexibilité dans leurs embauches, alors que l’environnement économique est toujours très difficile.  Même les salariés peuvent y trouver leur compte : les rémunérations sont souvent meilleures.



Tags : drm, embauche

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook